Vous êtes ici

Châtaigne



La castanéïculture - ou culture de la châtaigne - a toujours représenté un patrimoine et une identité forte pour l’Ardèche ; mais aujourd’hui, c’est une réalité économique pour son agriculture.




En effet, les producteurs ont obtenue une AOC pour la châtaigne fraîche et cinq formes de conservation traditionnelle :

  • les châtaignes sèches,
  • les brises de châtaignes sèches,
  • la farine de châtaignes,
  • les châtaignes entières épluchées,
  • la purée de châtaignes.

L'Ardèche est aujourd’hui le 1er département producteur de châtaigne avec 50% de la production nationale. 

On retrouve près de 65 variétés de châtaignes en Ardèche, dont les plus connues :
  • la Comballe,
  • la Bouche Rouge,
  • la Sardonne,
  • la Précoce des Vans,
  • la Merle


Différentes manières de les déguster :

En soupe, à la vapeur, en purée, dans des gâteaux ou de la confiture et même glacée, la châtaigne et un ingrédient célèbre dans la cuisine ardéchoise, un délice pour les gourmets et les gourmands.



La transformation la plus célèbre et la plus délicate est sans aucun doute le marron glacé.
Un long chemin qui va de la récolte au glaçage du marron.
Du stade artisanal, la confiserie passe au niveau industriel en 1882 avec la création des Ets Faugier, puis en 1907 des Ets Sabaton et enfin au stade semi-artisanal en 1920 pour la Maison Imbert



De mi-octobre à mi-novembre, venez célébrer les Castagnades - fête autour de la châtaigne - au cœur des villages du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.

 


Retrouvez deux sites dédiés à la châtaigne :


Pages